Err

Grenat Pyrope ou Grenat Rouge

GRENAT ROUGE :

Le grenat est une famille de pierre aux couleurs variées avec de nombreuses nuances (noir, marron, orange, rouge, vert).

Les grenats rouges portent deux noms Almandin, et pyrope, leurs compositions chimiques varient quelque peu.

Almandin : Fe 3 Al 2 Si 3 O 12 et

Pyrope : Mg 3 Al 2 Si 3 O 12

Pierre d'une grande dureté, 7,7,5 sur l'échelle de Mohs, le grenat a été très tôt une pierre utilisée comme bijou. A notre époque encore, il constitue une part importante de la bijouterie, les qualités moindres de grenats servent parfois d'abrasif industriel.

 

 

Zone de Texte: Histoire du grenat rouge :

Les grenats transparents étaient les pierres précieuses rouges les plus estimées et les plus précieuses de l'Antiquité jusqu'au début du Moyen Âge.

Théophraste, philosophe de la Grèce antique, auteur du premier livre minéralogique connu Peri Lithon (littéralement : Au sujet des pierres), a rapporté la valeur marchande du grenat, encore appelé anthrax, soit charbon de bois en grec. A l'époque hellénistique, même une petite pierre de grenat valait 40 statères (pièces) d'or, soit un poids d'or environ de 311 gr.

Le mot Garnet, grenat en anglais est dérivé du nom latin Granatum, le fruit grenade.

Selon l'historien romain Pline, le grand « Carbunculus of India » (une variété de grenat) de couleur terne était autrefois creusé dans des récipients pouvant contenir jusqu'à un demi litre.

De la Grèce antique à l'empire romain, le grenat fut la principale pierre utilisée en bijouterie. Par la suite, dès la fin du Moyen Âge et la Renaissance, l'utilisation du grenat dans la bijouterie diminuera quelque peu et d'autres pierres précieuses rouges, comme le rubis, le spinelle ou la tourmaline deviendront plus appréciées.

Néanmoins, le grenat est resté une pierre rouge importante dans les bijoux européens tout au long des siècles. Au 19ème siècle, le grenat connut un renouveau, avec d'importants sites de production en Bohême, dans la Forêt-Noire, et à Perpignan. Aujourd'hui, presque tous les grenats rouges sur le marché de la joaillerie proviennent d'Afrique ou d'Asie.  En Europe, un seul gisement à Podsedice, en République tchèque, est encore en activité à ce jour.